Le 9 octobre dernier, le Parlement européen adopte une résolution concernant l’accueil des réfugiés syriens dans l’Union européenne.

Résolution PE Syriens

Les 24 et 25 octobre, le Conseil européen se penche sur le drame de Lampedusa. Il n’est plus question d’accueil, mais de renforcement des dispositifs qui visent à empêcher les exilés d’arriver sur le sol européen, et qui les poussent à prendre de plus en plus de risques. Les chefs d’État et de gouvernement prétendent éviter les drames comme celui de Lampedusa en aggravant les politiques qui l’ont causé.

http://basedoc.diplomatie.gouv.fr/vues/Kiosque/FranceDiplomatie/kiosque.php?fichier=bafr2013-10-22.html#Chapitre7

Toujours au chapitre de l’accueil des réfugiés, décembre 2009 : le Parti socialiste demande que la protection temporaire soit accordée aux réfugiés afghans arrivant en Europe.

http://presse.parti-socialiste.fr/2009/12/14/pour-une-mise-en-oeuvre-de-la-directive-europeenne-sur-la-protection-temporaire/

« Pour une mise en œuvre de la directive européenne sur la protection temporaire
14 décembre 2009

Les députés et sénateurs socialistes ont annoncé aujourd’hui le dépôt d’une proposition de résolution relative à la mise en œuvre, pour les exilés afghans, de la directive européenne de 2001 sur la protection temporaire.

Face à la situation de guerre en Afghanistan qui pousse des dizaines de milliers d’Afghans à fuir leur pays, l’application de cette directive permettrait d’assurer, de manière temporaire, l’accueil et le séjour de ces réfugiés.

L’Union Européenne et la France, engagée militairement dans le conflit, ne peuvent ignorer cette situation. Elles doivent prendre leur responsabilité, et non renvoyer les exilés afghans dans leur pays, au risque de les mettre en danger de mort.

Alors que des renvois collectifs de réfugiés afghans sont à nouveau annoncés, quelles garanties Eric Besson peut-il donner aujourd’hui sur la sécurité des personnes renvoyées dans un pays en guerre ? Alors que les Etats-Unis renforcent leur présence militaire, alors que des attentats meurtriers ont eu lieu au cœur de Kaboul, zone qu’il prétendait sécurisée…

Le Parti socialiste demande au gouvernement d’initier la mise en œuvre de cette directive à l’échelle européenne, de l’appliquer immédiatement en France et de suspendre immédiatement toute mesure d’expulsion de réfugiés afghans.

Communiqué de Sandrine Mazetier, Secrétaire nationale à l’Immigration »

Novembre 2013, Calais : les réfugiés syriens campent sur une pelouse à l’orée du port, entre la pluie et le harcèlement policier.

Pentax Digital Camera

Publicités