Environ quarante-cinq exilés syriens sont entrés dans le port à 13h et font un sit-in en travers de l’accès piéton. Quelques militants associatifs ont pu les rejoindre avant que la police ne bloque l’accès.

Leurs revendication sont :
– des conditions de vie dignes à Calais (hébergement, nourriture) et l’arrêt des expulsions;
– que les autorités françaises les laissent continuer leur route vers l’Angleterre;
– rencontrer les autorités britanniques pour qu’elles les laissent aller au Royaume-uni.

Ils sont déterminés à rester là et à entamer une grève de la faim.

 

Publicités