Jeudi 11 juillet, trois policiers municipaux entrent dans le hangar de la Beer House et en font le tour. Ils n’adressent la parole à personne et ne justifient pas de pourquoi ils sont entrés dans ce lieu privé, qui est aussi le domicile des personnes qui y habitent. Il s’avère qu’ils accompagnaient deux employés municipaux qui débarrassaient des déchets à l’extérieur du bâtiment.

Vendredi 19 juillet, cinq policiers de la PAF entrent dans le hangar de la BEER House et en font le tour en regardant les gens de près. Leur attitude est assez intimidante. Ils ne justifient pas de pourquoi et de quel droit ils sont entrés dans le lieu. Ils en ressortent, puis reviennent quelques minutes plus tard avec deux personnes en civils, discutent un moment avec elles et repartent.

Pour la police, on n’est chez soi nulle part.

 

Publicités