Avant-hier matin, un arrêté municipal a été affiché à l’entrée du squat africain dit « Beer House » (en raison de l’important stock de bière et de vin qui était resté stocké dans cet entrepôt abandonné, avec tous les problèmes que ça suppose à partir du moment où il est squatté).

Cet arrêté enjoint les propriétaires de nettoyer les lieux jugés insalubres, et de les clôturer.

Rien n’est dit de la quarantaine de personnes dont c’est le domicile, et qui ne pourrait plus accéder à celui-ci au cas où le lieu serait fermé.

Si les propriétaires n’obtempèrent pas, la mairie menace de procéder au nettoyage à leurs frais, mais ne parle pas de clôture.

Il n’est pas question d’arrêté d’insalubrité, mais la mairie pourrait utiliser cette procédure pour expulser les habitants.

Image

Publicités