Quelques bans entre deux voies ferrées, sur lesquels des exilés attendent après le repas de pouvoir aller discrètement à la recherche d’un lieu pour dormir. Avant-hier soir, contrôle par les CRS et arrestation de tout le monde.

Publicités