Amnesty International vient de lancer une action urgente internationale par rapport à la décision d’expulsion du squat d’exilés du chemin des Viviers à Calais.

https://www.amnesty.org/fr/library/info/EUR21/009/2012/fr

Cette prise de position témoigne à nouveau de fait que ces expulsions sans perspective de relogement se font en violation des droits fondamentaux des personnes.

Une motivation de plus, nous l’espérons, pour que les autorités changent d’attitude et recherchent enfin des solutions, en concertation avec les associations.

Nous renouvelons notre demande qu’il n’y ait pas d’expulsion sans relogement, et que les autorités ouvrent le dialogue pour trouver des solutions d’hébergement pour les sans-abris à Calais avant l’hiver.

Publicités