Comme chaque été les associations qui assurent les repas pour les exilés vont prendre des vacances. La Belle Étoile assurera le repas du midi en juillet, l’Auberge des migrants le repas du soir la première semaine d’août, puis Salam pour le reste du mois d’août.

Comme l’année dernière, ce sont des équipes de cuisine du réseau No Border qui assurent les autres repas, soir en juillet, midi en août. La distribution et le repas pris en commun ont lieu sur le petit parking et la pelouse face à l’entrée du lieu officiel de distribution des repas utilisé par les associations.

Espérons que cette année la police n’y mettra pas obstacle comme elle l’avait fait au mois d’août l’an dernier.

Publicités