De squat en squat, entre deux expulsions, La Marmite aux Idées propose des cours d’anglais et de français. Après le squat de l’Université, l’école s’est installée au squat des Palestiniens, dans les ruines d’une ancienne usine de dentelle dont la démolition n’a pas été finie.

Une pièce a été nettoyée et un tableau peint sur un des murs.

Les élèves sont motivés, malgré des conditions précaires. La pièce se transforme en piscine à chaque averse, et ce début de mois de mai est particulièrement humide.

Publicités